Au soleil...

Au soleil...

Ça y est l’été approche et avec l’été, la plage, les cocktails, les nuits courtes, les palmiers, les noix de coco, l’huile de monoï et le beau bronzage caramel… enfin oui mais pour y parvenir il faut bien préparer la peau. Ça vous évitera les mauvaises surprises : rester blanche comme un Kiri ou devenir rouge comme une écrevisse.

Pour obtenir un beau bronzage, il est essentiel de préparer sa peau à l’exposition au soleil. L’erreur qu’on fait le plus souvent et de se lancer comme des grosses sauvages toutes blanches sur notre linge le premier jour où on débarque sur les plages de Cannes et on s’étonne de nos coups de soleil ou de notre bronzage qui ne tient pas.

Voici quelques conseils que je peux vous donner avant, pendant et après l’exposition. Je tiens à préciser que ce sont des choses qui ont fonctionné sur moi mais qui ne correspondront pas à tous les types de peaux. Ma peau bronze relativement vite mais le bronzage ne tient jamais longtemps car j’ai tendance à ne pas l’entretenir :-)

___

AVANT

De l’eau : Inutile de vous le mentionner, une peau s’hydrate tout au long de l’année. Que ce soit au niveau du visage ou au niveau du corps. Donc n’y dérogez pas. Une peau bien entretenue et hydratée sera esthétiquement plus belle, plus soignée et les signes de l’âge seront moins visibles. Comment on fait : on boit, on boit, on boit et on utilise des soins adaptés.

Exfolier, une fois par semaine, le visage et le corps pour se débarrasser des impuretés. Utilisez, de préférence, un exfoliant doux (surtout pour le visage).

Attention mon troisième conseil risque de ne pas plaire à tout le monde. Je fais quelques séances de solarium avant mon exposition au grandsoleilquicramelapeau. Les séances UV ne protègent pas du soleil. Par contre, pour ma part, elles me donnent bonne mine et m’aident également à garder mon bronzage plus longtemps puisqu’elles stimulent la création de mélanine. Il ne faut surtout pas en abuser ! 2-3 séances (avec des durées d’exposition progressives) avant le grand départ en vacances suffisent.

Adapter son alimentation : optez pour des recettes riches en aliments concentrés en B-carotène et prenez, si nécessaire, des compléments alimentaires.

 ___

PENDANT

Logique : une protection solaire respectant votre type de peau, votre réactivité et degré de tolérance. Plus vous avez une peau sensible et claire, plus il faudra en prendre soin pour éviter les coups de soleil disgracieux, la peau qui pèle et surtout des dangers bien plus grands comme un cancer de la peau. N’oubliez pas de choisir une protection visage et corps (séparées). La peau du visage est plus sensible et nécessite donc un soin adéquat.

Sprayez-vous avec de l’eau thermale pour booster davantage l’hydratation lorsque vous êtes exposée.

L’huile bronzante telle que le monoï aide certes à prendre des couleurs, mais à utiliser avec précaution et modération. Je vous conseille de ne pas en mettre avant votre 3ème jour de plage et uniquement pendant quelques minutes. Surtout pas entre 12h et 16h.

___

APRÈS

Après l’exposition, il faut bien hydrater et aider la peau à se régénérer.

Comment ?

Gommages (en douceur s’il vous plait), pour éliminer les cellules mortes, libérer les pores et préparer la peau à recevoir un soin.

  • Visage : 1x par semaine
  • Corps : 2x par semaine

Layering : on n’oublie pas son rituel de soin du visage 2x par jour, à savoir :

  • Démaquillage (même quand on n’est pas maquillée et même quand vous rentrez d’une soirée un peu arrosée :-) ) : de préférence avec un lait, une huile ou une crème (plus doux et plus hydratant qu’une eau micellaire)
  • Nettoyage : avec un savon ou un gel doux
  • Lotion : tonique doux ou eau thermale
  • Hydratation : sérum hydratant et crème de jour/nuit

Sous la douche, utiliser un savon surgras ou une huile plutôt que des gels douche et n’oubliez jamais l’hydratation avec un lait pour le corps ou un baume qui nourrira votre peau.

Yves Saint Laurent "Peace Green": petit avis

Yves Saint Laurent "Peace Green": petit avis

8 innovations cosmétiques auxquelles il fallait penser